Syndrome des jambes sans repos : Définition et causes

IMPORTANT : ScleroseenPlaques.net ne fournit pas de conseils médicaux, de diagnostics ou de traitements. ScleroseenPlaques.net ne peut, en aucun temps, être tenu pour responsable des actions entreprises par ses lecteurs.

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ? Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est un trouble neurologique qui provoque une forte envie de bouger les jambes. Il peut survenir au repos ou pendant une activité et est souvent plus intense la nuit. Le SJSR peut rendre le sommeil difficile et affecter votre qualité de vie.

La cause exacte du syndrome des jambes sans repos (impatiences) est inconnue, mais elle pourrait être liée à un déséquilibre de la dopamine, une substance chimique du cerveau. Le traitement vise à soulager les symptômes et peut comprendre des médicaments, des changements de mode de vie et une intervention chirurgicale.

À quoi est dû le syndrome des jambes sans repos (impatiences) ?

Malgré le mécanisme inconnu de la maladie, les médecins croient que deux choses ont joué un rôle majeur dans l’établissement de la maladie :

  1. La dopamine : Il s’agit d’un neurotransmetteur qui transporte les signaux entre le cerveau (système nerveux) et le corps. Un déséquilibre de la dopamine a été associé au SJSR.
  2. Fer : ce minéral est essentiel à la production de dopamine. Une carence en fer dans l’alimentation peut conduire à un déséquilibre de la dopamine et, par conséquent, au SJSR, bien que cela fasse encore l’objet d’un débat scientifique.

Quels sont les symptômes du syndrome des jambes sans repos (impatiences) ?

Le principal symptôme du SJSR est une envie irrésistible de bouger les jambes, qui s’accompagne généralement de :

  1. Une sensation désagréable dans les jambes, telle que des picotements, des reptations, des tiraillements ou des démangeaisons.
  2. Des symptômes qui s’aggravent la nuit ou pendant les périodes de repos, par exemple lorsque vous restez assis pendant longtemps ou que vous êtes allongé dans votre lit.
  3. Soulagement des symptômes en bougeant ou en faisant de l’exercice.
  4. Aggravation des symptômes pendant la grossesse ou après la prise de certains médicaments, tels que les anti-nauséeux.

Diagnostic du syndrome des jambes sans repos (impatiences)

Il n’existe pas de test unique pour diagnostiquer le SJSR. Votre médecin vous interrogera probablement sur vos symptômes et vos antécédents médicaux. Il pourra également vous faire passer un examen physique et vous prescrire des analyses de sang pour vérifier la présence d’une carence en fer ou d’autres affections susceptibles de provoquer les symptômes du SJSR.

Remédier au syndrome des jambes sans repos (impatiences)

Il n’existe pas de remède pour le SJSR, mais des traitements peuvent aider à soulager les symptômes. La meilleure approche dépend de la gravité de vos symptômes et de toute condition médicale sous-jacente.

Médicaments

Plusieurs types de médicaments se sont avérés efficaces pour traiter le SJSR, notamment :

  1. Les agonistes de la dopamine : Ces médicaments agissent sur les récepteurs de la dopamine dans le cerveau et constituent les traitements les plus efficaces du SJSR. Citons par exemple le pramipexole (Mirapex) et le ropinirole (Requip).
  2. Opioïdes : Ces médicaments soulagent la douleur en se liant aux récepteurs opioïdes du cerveau. Les exemples incluent la codéine, l’oxycodone et l’hydromycine.
  3. Anticonvulsivants : Ces médicaments sont utilisés pour traiter l’épilepsie et les douleurs nerveuses. Les exemples incluent la gabapentine (Neurontin) et la prégabaline (Lyrica).
  4. Suppléments de fer : Si vous avez une carence en fer, la prise de suppléments de fer peut aider à soulager les symptômes du SJSR.

Chirurgie

Dans certains cas, la chirurgie peut être une option. Par exemple, si vous avez une hernie discale qui appuie sur un nerf et provoque des symptômes de SJSR, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale pour réparer le disque.

Modifications du mode de vie

Il existe également plusieurs changements dans le mode de vie qui peuvent aider à soulager les symptômes du syndrome des jambes sans repos, notamment :

  1. L’exercice. L’exercice régulier peut aider à soulager les symptômes et à améliorer le sommeil.
  2. Massages des jambes. Le fait de masser vos jambes peut aider à soulager l’inconfort.
  3. Les compresses chaudes ou froides. L’application de compresses chaudes ou froides sur vos jambes peut également aider à soulager les symptômes.
  4. Éviter les éléments déclencheurs qui aggravent vos symptômes. Ces déclencheurs peuvent être la caféine, l’alcool et certains médicaments.
  5. Si vous souffrez du SJSR, demandez à votre médecin quelle est la meilleure approche thérapeutique pour vous.

L’évolution du syndrome des jambes sans repos

Les syndromes des jambes sans repos fluctuent. Certains changements de symptômes peuvent survenir à certains moments. Souvent, les troubles du sommeil affectent la qualité de vie des gens.

Les symptômes du SJSR peuvent aller et venir. Ils peuvent s’aggraver pendant la grossesse ou lors de la prise de certains médicaments. Dans certains cas, le SJSR peut entraîner une dépression.

Comment faire face au syndrome des jambes sans repos

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour faire face au SJSR :

  1. Informez-vous sur cette maladie. Cela peut vous aider à mieux comprendre vos symptômes et comment les gérer.
  2. Parlez-en à votre médecin. Cela peut vous aider à trouver la meilleure approche thérapeutique pour vous.
  3. Rejoignez un groupe de soutien. Cela peut vous apporter un soutien émotionnel et vous permettre de partager vos expériences avec d’autres personnes souffrant du SJSR.
  4. Essayez la relaxation techniques. Cela peut vous aider à gérer le stress et l’anxiété.
  5. Faites régulièrement de l’exercice. Cela peut aider à soulager les symptômes et à améliorer le sommeil.
  6. Évitez les éléments déclencheurs qui aggravent vos symptômes. Ces déclencheurs peuvent être la caféine, l’alcool et certains médicaments.

Le traitement améliore les symptômes dépressifs

L’équipe a recruté 599 patients atteints de SSR non traités. Ils ont été jumelés avec des personnes n’ayant pas d’âge, de sexe ou d’éducation similaires pour éliminer tout biais d’interprétation lié à ces paramètres. Les deux groupes ont rempli un questionnaire qui évaluait s’il y avait eu ou non des symptômes dépressifs.

Chaque participant a reçu des tests neuropsychologiques et un neuropsychologue a été consulté sur les résultats des tests. 79% des patients atteints d’un syndrome de SJSR souffraient d’insomnie, 32,4 % souffraient de symptômes dépressifs et 28% avaient des pensées suicidaires.

Syndrome des jambes sans repos et sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie qui peut provoquer un large éventail de symptômes, notamment des problèmes de vision, d’équilibre et de contrôle musculaire. Dans certains cas, la SEP peut également provoquer le syndrome des jambes sans repos (SJSR).

Le SJSR est un trouble neurologique qui provoque une envie irrésistible de bouger les jambes. La sensation est souvent décrite comme une sensation de reptation, ou comme si des fourmis rampaient sur la peau. Les symptômes du SJSR surviennent généralement la nuit et peuvent rendre difficile l’endormissement ou le maintien du sommeil.

Les références contenues dans cet article sont en anglais.